Euh... C'est parti plus vite que voulu!!

17 Mars 2016 à 10h12



Jerome démuni


Les premiers seront les derniers… 

                         à avoir une place !!!

 

 

Depuis quelques temps déjà, je vous en avais parlé, je me suis attelé, très activement « complicié » par Pascal Thollet, Anne Dumont, Isabelle Fournier, Marc Pichard, Christophe Thollet, Christelle Paillard et d’autres, à la construction de « Euh… », objet théâtral burlesque, onirique et surréaliste narrant les aventures de Jérôme, substitut animateur d’une conférence dont il ignore l’objet.

Et ceci dans le but de prendre part à « La Nuit des Génialissimes Crétins » organisée le 2 avril prochain par Le Polaris de Corbas.

 

Or, alors que nous y voilà presque, et alors que nous n’avons battu aucune campagne de communication, d’information ou d’invitation, voici que l’annonce est tombée : la représentation se jouera à guichet fermé !

 

Mélange de plaisir, de fierté et… d’agacement !

Qui sont ces spectateurs prévoyants, qui ont eu l’outrecuidance de réserver AVANT que nous ne donnions le feu vert ?

Si ça se trouve même, il n’y a aucun membre de "mon" public parmi eux!

 

Soucieuse d’apaiser la tristesse égotique qui me dévore depuis cette nouvelle, l’équipe du Polaris s’est pliée en mille-feuilles pour nous permettre de vous proposer d’assister à une générale publique le vendredi 1er avril, jour du poisson à double titre, à 18h (précise!) au POLARIS à Corbas !

 

Alors bien sûr j’entends parmi vous ceux qui déplorent déjà le fait de n’avoir qu’un seul crétin à voir ce soir là (oui, la Nuit du lendemain en offrira à foison !), qui contestent l’horaire ou juste qui me reprochent de n’en avoir parlé plus tôt…

 

Que leur répondre… ?

 

Euh… Hâtez-vous de poser des RTT et de réserver ! Il n’y a que 80 places et les premiers à réserver seront les derniers à en avoir une… Tout en restant les premiers à découvrir le spectacle !

Et en plus, il s'agit d'une invitation!!

 

Bien des choses agréables à tous et aussi printanières que possible 

 

Pour ma part je vous laisse, je vais faire une couleur!

 

Cédric

 

Jerome joue à la malle